Réveillez la Annie Kopchovsky qui sommeille en vous à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes

Qu’elles réalisent des performances sportives incroyables, élargissent leurs horizons professionnels, mènent leur maternité tambour battant ou jonglent avec tout cela à la fois, nous apportons notre soutien à toutes les femmes qui osent se surpasser. Nous voulons leur donner plus de visibilité et leur rendre hommage. Alors en cette Journée internationale des droits des femmes, laissez-nous vous présenter une femme hors-norme.

Annie Kopchovsky.png
  • png

Pour ce faire, il nous faut remonter dans le temps, plus précisément en 1894. Le nom d’Annie Cohen Kopchovsky ne vous dit peut-être pas grand-chose, mais vous ne l’oublierez pas de sitôt : Annie est la première femme à avoir réalisé un tour du monde à bicyclette. Comme toutes les meilleures histoires, celle-ci commence dans un pub, après quelques verres. Un type de Boston parie à un autre qu’aucune femme ne serait capable de faire le tour du monde à vélo. Annie se lève et décide de relever le défi.  

À l’époque pourtant, elle n’a pas vraiment le profil idéal : elle est mariée et a trois enfants en bas âge. Elle tient cependant parole et décide de partir ! Elle pédale d’abord de Boston à New York, avant de rejoindre la France en bateau, puis l’Asie du Sud-Est. Après avoir traversé la Chine à vélo, elle atteint le Japon et embarque à nouveau pour les États-Unis. Une fois arrivée dans la baie de San Francisco, elle se remet en selle pour rallier Boston, quinze mois après le début de son épopée.  

Notre Annie avait les mollets musclés, mais aussi de la suite dans les idées. Elle finance son voyage en attachant des panneaux publicitaires sur son vélo et en donnant de nombreuses conférences tout au long de son périple. Inspirant, non ? Alors la prochaine fois que vous lutterez contre des vents contraires (ou contre le patriarcat !), pensez à la Annie qui sommeille en vous !

À propos

Swapfiets est la première entreprise au monde de « bike as a service », et fonctionne sur un modèle circulaire. Fondée aux Pays-Bas en 2014, elle s’est vite développée jusqu’à devenir l’un des plus importants fournisseurs de micro-mobilité en Europe, et compte aujourd’hui plus de 280 000 utilisateurs aux Pays-Bas, en Allemagne, en Belgique, au Danemark, en France, en Espagne, en Autriche, en Italie et au Royaume-Uni. En début d’année 2021, Swapfiets a rejoint les villes de Barcelone (Espagne), Vienne (Autriche) et Lyon, Strasbourg et Toulouse (France). Le but de Swapfiets : des villes européennes plus agréables à vivre, une gamme de produits 100 % circulaire et un impact neutre sur le climat d’ici 2025. En octobre 2022, la marque a officiellement intégré la communauté B Corp pour renforcer sa mission.

Le concept de Swapfiets est très simple : pour un montant mensuel fixe, ses utilisateurs ont toujours accès à un vélo en bon état. En cas de problème avec le vélo fourni, celui-ci est réparé dans les 48 heures ou immédiatement échangé sans frais supplémentaires. www.swapfiets.fr

Relations presse

Autres thèmes

Receive Swapfiets news on your RSS reader.

Or subscribe through Atom URL manually